Comment détacher un vêtement blanc ?

Le blanc est une couleur (ou une non-couleur !) élégante à porter, classe et distinguée. Mais c’est aussi une couleur à hauts risques : risquée pour la silhouette elle-même (il faut bien connaître sa morphologie pour bien porter un vêtement blanc) et risquée car elle peut rapidement se retrouver…entachée ! D’ailleurs, on le sait, c’est spécifiquement lorsque l’on porte du blanc que l’on mange un plat de spaghettis sauce Bolognaise… Que celui qui n’a jamais connu ce drame de la pâte retombant mollement dans l’assiette et propulsant quelques gouttes de sauce au passage nous envoie un MP !

Quoi qu’il en soit, les taches de graisse, de vin, de sang, d’herbe sont toutes aussi difficiles à enlever. Comment rester blanche comme une oie ? Réponse tout de suite !

1.Le remède de Mère-Grand ? : le percarbonate de sodium !

Le percarbonate de sodium est connu pour être blanchissant, détachant mais aussi nettoyant, désinfectant, capable d’enlever les odeurs, et écologique. Attention, s’il n’est pas dangereux pour la nature, il peut être nocif pour la peau : il est recommandé de porter des gants pour le manipuler. Pour toutes ces raisons, on comprend mieux pourquoi cet actif est présent dans beaucoup de lessives !

Aussi connu sous le nom de « eau oxygénée solide », il est vendu sous forme de poudre qu’il faut ensuite mélanger à de l’eau chaude pour obtenir une mixture à appliquer sur la surface que l’on souhaite détacher. Une autre option : tremper les vêtements dans un mélange d’eau et de percarbonate, pour ce faire il faudra environ 2 CàS de percarbonate pour 3l d’eau. Il faut ensuite deux bonnes heures pour que le produit agisse, et un lavage en machine suivra pour terminer le nettoyage !

Attention, le percarbonate de sodium est à ne pas confondre avec le bicarbonate de soude  qui s’utilise quant à lui pour entretenir la maison (mais il réserve quelques surprises, voir notre point 3 !). Il faut aussi noter que ce mode de nettoyage convient aux tissus plutôt résistants et non fragiles comme le cachemire ou la soie.

Enfin, il peut être utilisé en complément du savon de Marseille.

2.Direction le savon de Marseille pour détacher votre linge blanc !

S’il faut détacher rapidement un vêtement, il n’est pas toujours possible de le faire en réalité. Au cas où la tâche est ancienne, et donc, plus difficile à ravoir, le savon de Marseille est votre meilleur ami ! L’avantage : son utilisation sur de multiples matières ainsi qu’un usage recommandé lorsque l’on ignore ce qui a provoqué la tâche.

Pas de secret ici : il faut frotter la tâche avec le savon humide pour créer un surplus de matière, laisser reposer 30 minutes, puis rincer à l’eau claire. Il sera efficace pour les tâches grasses comme le rouge à lèvres ou encore le café. Quoi qu’il en soit, là aussi, faites suivre d’un lavage en machine.

3.Pressé, un citron peut aussi détacher vos vêtements blancs !

Le citron est jaune, donc il élimine… les tâches jaunes, CQFD ! On pense notamment aux taches de sueurs particulièrement récalcitrantes. C’est ici que nous retrouvons le bicarbonate de soude qui sera mélangé avec le citron pour obtenir une mixture plus consistante, comme une pâte, à appliquer sur le linge environ un quart d’heure avant rinçage.

Le citron est véritablement miraculeux, c’est un détache-tout : il détache le sang, l’herbe fraîche, le gras, l’encre, le vin rouge, les fruits… associé à du gros sel et/ou de l’amidon, il détache aussi la rouille et la moisissure.

Mais l’usage du citron est quasi-universel : s’il ravive l’éclat du cuir par simple frottement, il peut aussi nettoyer votre intérieur, à savoir les vitres, les miroirs, les éponges.

Variez quand même les usages, car à la fin, ça peut vous coûter cher en citrons cette histoire ! ? ? ?

Et vous, quelles sont vos astuces pour garder vos vêtements plus blanc que blanc ?

Leave a Reply